Faire un don
Rescued dog

Tous ensemble pour protéger des millions d’animaux, de communautés locales et de touristes

En quoi l’industrie du tourisme peut-elle nous aider ? 

3.3.2021

QUATRE PATTES collabore avec des agences de voyage et des associations professionnelles du monde entier pour mettre fin au trafic de viande de chien et de chat et protéger les hommes comme les animaux. Chaque année au Cambodge, en Indonésie et au Vietnam, plus de 10 millions de chiens et de chats sont tués pour leur viande. Beaucoup d'entre eux sont des animaux de compagnie dérobés à leurs propriétaires ou bien des chiens et chats errants enlevés dans les rues.

Quels risques pour les communautés ?

En plus des préoccupations liées à la cruauté envers les animaux, le trafic de viande de chien et de chat a également un impact dévastateur sur les communautés locales, où la présence de ce trafic entraîne un risque accru d'exposition à des activités criminelles et à la violence, sans parler des risques élevés pour la santé publique en raison de la propagation avérée de zoonoses telles que la rage et d'autres agents pathogènes.

QUATRE PATTES réclame la fin du trafic de viande de chien et de chat en Asie du Sud-Est afin de protéger les animaux, les hommes, les communautés locales et les touristes.

Quels risques pour l’industrie du voyage ?

En raison de la COVID-19, nous sommes tous désormais conscients que les marchés d'animaux vivants non réglementés et cruels font courir le risque de transmission de virus à l’homme. En effet, le trafic de viande de chien et de chat constitue un risque important de transmission de maladies à l'homme en raison des conditions insalubres et brutales dans lesquelles les animaux sont détenus après avoir été capturés, de l'ampleur même du trafic, de la promiscuité entre les espèces sauvages et domestiques sur les marchés et du transport transfrontalier d'animaux destinés à la vente et à l'abattage. Avant que le trafic de viande de chien et de chat ne devienne la source de la prochaine pandémie, tuant des millions de personnes et immobilisant des secteurs entiers et même des pays, nous devons prendre des mesures fortes et coordonnées pour apporter les changements dont nous avons désespérément besoin.    

Si l'industrie du voyage veut réussir à se reconstruire en mieux, le trafic de viande de chien et de chat doit faire partie des discussions autour du tourisme responsable et des stratégies de relance.

Mais la bonne nouvelle est qu'il existe un moyen pour les professionnels du voyage de faire partie de la solution et beaucoup ont déjà fait le premier pas.

Jusqu'à présent, 24 organisateurs de voyages et associations professionnelles du monde entier ont signé notre engagement (Travel Industry Pledge) pour #ProtectMillions contre le trafic de viande de chien et de chat en Asie du Sud-Est et la liste ne cesse de s'allonger chaque jour ! Pour en savoir plus, cliquez ici !

Remarque : Toute publicité pouvant apparaître lors du visionnage de cette vidéo n’a aucun lien avec QUATRE PATTES. Nous n’assumons aucune responsabilité pour ce contenu.

Comment pouvez-vous aider ?

Le secteur du tourisme peut avoir une influence considérable pour faire changer les choses sur le long terme. Ensemble, nous pouvons convaincre les décideurs politiques et les gouvernements du Cambodge, du Vietnam et de l'Indonésie de mettre fin au trafic de viande de chien et de chat une bonne fois pour toutes. 

QUATRE PATTES a écrit à l’OMT (L'Organisation mondiale du tourisme) et à l’OMS (L'Organisation mondiale de la santé) pour que celles-ci incitent les gouvernements à mettre fin à ce trafic en raison des risques importants qu'il représente pour la santé publique et pour aider l'industrie du voyage à mieux se reconstruire. Nous nous engageons également auprès des ministères de la santé animale et du tourisme, avec lesquels nous travaillons et recherchons des solutions, en aidant par exemple les propriétaires d'abattoirs à trouver d'autres moyens de subsistance, mais aussi en sauvant des animaux et en menant des campagnes de sensibilisation au niveau local.

La première étape consiste en une simple déclaration visant à protéger des millions de touristes, de communautés locales et d'animaux domestiques des dangers du trafic de viande de chien et de chat en Asie du Sud-Est.

Voici ce que vous pouvez faire : 

  • Signez dès à présent notre Travel Industry Pledge
  • Visitez notre page web dédiée aux professionnels du voyage pour en savoir plus sur la façon dont l’industrie du voyage peut protéger les animaux de compagnie, les communautés locales et les touristes
  • Téléchargez notre brochure dédiée à l'industrie du voyage

Si vous souhaitez discuter avec QUATRE PATTES des autres façons dont votre entreprise de voyage peut coopérer, veuillez nous contacter à l'adresse suivante : travel-pledge@four-paws.org.

Recherche